Amitié

Parce que nous considérons qu’en tant qu’avocats,  la loi et le droit comme les plus utiles mécanismes que l’homme a mis en place pour assurer la paix et l’harmonie entre les peuples, les sociétés et les nations. Il peut même y avoir de l’amitié dans le droit puisque l’essence même de son existence est le respect mutuel et l’empathie entre deux ou plusieurs personnes.

Sans droit pas d’humanité… c’est grâce au droit que nous vivons dans une relative sécurité, que les employés sont payés chaque mois, que nous entreprenons et créons de la valeur, que nous pouvons acquérir des immeubles et des voitures ou tout simplement, faire nos courses au supermarché et ne pas nous exposer à une intoxication alimentaire…

Le professeur Poullet, Doyen de la Faculté de droit des FUNDP, m’a profondément marqué quand j’étais en première candidature de droit. Il nous avait ainsi partagé « qu’il y a de l’amitié dans le droit ».

C’est ce que je crois également : il y a de l’affection, une envie d’aider et de soulager, de faciliter et de protéger dans le droit. Depuis 15 ANS que je suis avocat, ce métier c’est pour moi et avant toutes choses aider, faciliter, conseiller et donc éclairer modestement, quelque peu, la vision du monde de nos clients. Il perçoivent mieux les enjeux, les options possibles et prennent alors la route de leurs projets ou de leurs rêves avec plus de chance d’atteindre la destination finale…

Plus agréable et important encore pour moi, est de nous rencontrer à intervalles réguliers et faire le point ensemble sur les obstacles et succès rencontrés pour « corriger le tir » et nous améliorer, ensemble, dans la même énergie, connaissance et communication partagée.

Un processus légal unique avec 6 checks obligatoires

Parce que nous mettons en œuvre des procédures uniques comprenant des contrôles obligatoires qui garantissent une qualité de haut niveau: les “6 contrôles cumulatifs ou 6’cc”:

Check 1
Recherche des pièces justificatives en partenariat avec le client

Checks 2, 3 et 4
Analyse des 3 sources de notre système juridique (loi, jurisprudence et doctrine)

Check 5
Vérification sur une base anonyme de la validité de nos solutions avec le «policier» ou plus justement : l’autorité compétente

Check 6
Des réunions régulières et un flux de communication constant avec le client et les autres partenaires.

Ce n’est que lorsque chaque case est cochée que nous remettons notre avis formel au client.

Que fait le juriste, l’avocat, le juge, le procureur, l’homme de lois ? Il réalise à longueur de journées ce que nous appelons le processus de qualification juridique. Il applique simplement le droit aux faits. De manière impartiale, s’il est un magistrat, de manière orientée s’il est avocat afin de trouver les règles de droit qui apportent à son client la solution espérée à son litige ou à la situation qu’il rencontre.

“Donnez-moi les faits, et je vous donnerai le droit”.

Deux associés qui veulent lancer un projet, cela pourra devenir une personne morale distincte à créer, à but de profit ou non, ainsi que diverses conventions, d’actionnaire, d’emploi, de mandat,…  Suivent alors les obligations légales, fiscales, de droit du travail, de la sécurité sociale,… Il y aura bien vite d’autres acteurs, des fonctionnaires de diverses administrations et… des conflits pourront apparaître. Nous travaillons en équipes avec nos clients et prévenons ces conflits par une collaboration rapprochée, une veille constante à bien préparer nos dossiers et des « checks » auprès des diverses autorités.

Dans notre cabinet, nous avons systématisé cette approche que nous dénommons l’approche des « 6 C » ou « 6 Checks ».

Check 1

Pour réaliser le triple examen de la qualification juridique, nous préparons d’abord le meilleur dossier de pièces que nous estimons pouvoir réaliser avec le client. Nous espérons ainsi avoir le mieux possible préparé l’opération de qualification et pouvoir au mieux la défendre devant tant des partenaires (des banques ou des business angels par exemple) que des adversaires et leurs conseils ou des magistrats.

Checks 2, 3 et 4

pour répondre à toute question posée, un avis, des conclusions, un nouveau projet, nous examinons nécessairement les 3 sources du droit :

  1. La loi
  2. La jurisprudence
  3. La doctrine

Check 5

Notre cinquième opération est pour nous d’interroger, sur une base anonyme bien entendu, le « gendarme », je veux dire par là l’autorité de contrôle. La FSMA, l’ONSS, le fisc, le service des enquêtes commerciales, un auditeur ou un procureur, …

Qui sommes-nous pour penser que nous détenons la vérité ? Que nous avons opéré la seule qualification possible ? Si nous sommes d’avis que nous ‘ne volons pas’, c’est bien, mais avoir la confirmation par le gendarme, c’est encore mieux.

Check 6

Enfin, notre vision du droit et des relations humaines est dynamique et non statique.  Le monde change sans cesse, nos avis aussi et par ailleurs la vie des entreprises et des invidus est faite d’obstacles, imprévus et nouvelles décisions et directions prises en conséquence. Nous accordons donc énormément d’importance à tenir très régulièrement des réunions avec nos clients et évoluer avec eux, pas devant, à coté ou derrière eux.

Ce n’est que quand chacune de ces 6 cases est cochée, que nous sommes assurés d’avoir accomplis notre mission et que nos clients peuvent se sentir rassurés d’avoir reçu un avis juridique complet et de qualité.

L’hémisphère droit du cerveau

Parce que nous adoptons une approche reposant également sur l’hémisphère droit de notre cerveau favorisant ainsi la créativité, l’intuition et les émotions. Nous préférons une démarche holistique, humaine et une vision globale des questions juridiques posées plutôt que de n’analyser celles-ci que d’une façon logique, analytique et rationnelle.

Si le droit s’enseigne à l’université, il est scientifique. Il repose sur des raisonnements logiques, l’interprétation des textes selon une méthodologie et diverses techniques ou règles que tout juriste doit connaître et appliquer.

Comme d’autres sciences, la médecine par exemple, il est tout autant un art reposant également sur une vision et une intuition, sur une capacité à retenir les éléments essentiels du réel et les combiner ou les revisiter, les découvrir et les développer dans un autre contexte, les éclairer par un autre regard ou les rapprocher pour la première fois…

C’est dire que la créativité, les associations propres à notre cerveau droit qui est plus intuitif et global, qui voit le « tout » et innove, ont tout à fait leur place dans un cabinet d’avocats.

Nous exerçons donc également nos neurones « droits », cherchons des solutions nouvelles et tentons d’innover avec nos clients, quelles sont les autres options possibles à une procédure ou à la simple création d’une société, nous « brainstormons » par analogie, induction, images, …

Nous intégrons donc les émotions, leur contenu, leurs messages et leurs expressions dans le traitement d’un dossier.

Nous pensons ainsi respecter l’intégralité de notre humanité et ne pas « saucissonner » nos clients et dossiers en ne retenant que la logique et la rationalité mais en retenant l’approche holistique qui nous caractérise.

Vers les marchés en pleine expansion

Parce que nous accompagnons nos clients: particuliers, organisations à profit social et enterprises dans les marchés en pleine expansion, et en particulier en Europe de l’Est, Moyen et Extrême-Orient.

Nous proposons également des formations ciblées, des cours de langue ou des immersions culturelles et d’autres types d’accompagnements particuliers si nous pensons qu’ils sont nécessaires pour le développement de nos clients.

Le développement économique, tant en termes de revenus, que d’innovation et de création d’entreprises, se déplace rapidement vers l’Est de l’Europe, le moyen et l’extrème-Orient.

Des pays comme la Pologne, la Roumanie, les Emirats Arabes Unis, le Qatar, Israel, la Chine, le Vietnam ou la Russie connaissent des taux de croissance du Produit National Brut bien supérieurs aux ‘vieilles économies’.

7,8 pc en Chine, 6,6 pc au Qatar, 3,1 pc en Istrael contre -0,2 pc pour la Belgique ou 0 pour la France.

Sources: http://data.worldbank.org/indicator/NY.GDP.MKTP.KD.ZG

Nous accompagnons les entrepreneurs dans cette recherche de nouveaux marchés à l’exportation selon une triple vision particulièrement unique:

  1. l’optimisation fiscale et sociale que permettent les conventions préventives de double imposition permet DES LE PREMIER VOYAGE de générer un gain, une économie qui dépasse de loin les frais de prospection;
  2. nous développons des partenariats avec tant des entrepreneurs locaux, que les administrations, consultants et avocats locaux pour permettre à nos clients d’être directement informés et opérationnels. Nous sommes ainsi particulièrement actifs aux Emirats Arabes Unis, à Malte et en Israël;
  3. Nous percevons le développement à l’international comme tant une nécessité sur le plan commercial, financier et industriel que comme une opportunité de découverte d’autres cultures, de rencontres humaines et de développement personnel. Nous veillons à ce que ces aspects plus « humains » fassent partie de l’expérience et que les voyages ne soient pas vécus comme une punition mais bien comme autant d’opportunités de rencontres humaines riches et… de développement personnel.

Un monde durable et meilleur

Parce que nous contribuons à un monde durable et meilleur en soutenant toutes les activités qui soutiennent les écosystèmes et ne les détruisent pas. Nous adoptons la même approche sur ​​le plan humain. Nous nous efforçons ainsi de maintenir ou de rétablir des relations qui peuvent avoir été endommagées par une mauvaise communication ou de fausses déclarations. Nous ramenons les parties autour d’une table et privilégions des modes de règlement extrajudiciaire des différends comme la médiation et dans certains cas, le business coaching.

Qu’est-ce qui nous rend heureux ?

Si nous avons pour la plupart atteint un niveau de revenus et accumulé des richesses qui nous mettent à l’abris des besoins humains élémentaires, que recherchons-nous alors ?

L’augmentation des revenus ou l’accroissement du patrimoine ne sont que très faiblement corrélés au bonheur. A bien des égards, la poursuite de ces salaires et autres revenus nous éloigne de ce qui nous rend heureux.

La culture, la pratique religieuse ou spirituelle en communauté, la méditation, le développement personnel, les relations amicales, le sport,… sont par contre directement corrélés au bien-être (http://www.youtube.com/watch?v=4q1dgn_C0AU).

Nous nous inscrivons ainsi dans l’approche  LOHAS : Lifestyles of Health and Sustainability (http://www.lohas.com). Comme consommateurs, « Cool Biznessmen » ou « Natural Capitalists », nous recherchons donc le développement personnel et la réalisation de notre potentiel.

Pratiquement, nous remettons souvent les parties autour de la table et recherchons à rétablir le dialogue et la communication quand ceux-ci se trouvent compromis. Nous recherchons notre humanité commune…

Être des guerriers plutôt que des pessimistes apeurés

Parce que quand le conflit est inévitable, nous préférons agir comme des guerriers plutôt que comme des pessimistes apeurés. Pour vaincre l’adversaire, nous utilisons d’abord sa force à notre avantage et la retournons donc contre lui. Dans le cadre des procédures judiciaires, nous manifestons alors la force  de  l’équipe que nous formons avec nos clients et tentons toujours d’avoir le dossier le plus complet à distribuer aux parties adverses et au juge.

Quand le conflit est devenu inévitable, il est d’abord essentiel d’avoir opéré la meilleure analyse juridique de la situation, d’où notre méthode des 6 checks.

Ensuite, nous élaborons une stratégie qui repose tant sur nos forces que… sur celles de l’adversaire que nous pouvons retourner contre lui-même.

L’usage des mails ou d’autres écrits émanant de la partie adverse peut ainsi se révéler essentiel dans une procédure.

Nous suggérons également souvent de nous faire accompagner d’experts techniques, des hommes de l’art qui possèdent les compétences que nous n’avons pas.

Nous accueillons également les aspects plus humains et les émotions tant les procédures sont longues, lourdes et sources de bien des désagréments et colères ou peurs. Le Business Coaching représente alors bien souvent un accompagnement fort précieux.